Genève: Un policier s’approprie les pneus d’un vélo entreposé au poste

Publié

GenèveUn policier s’approprie les pneus d’un vélo entreposé au poste

L’agent a estimé que le cycle étant destiné à la fourrière, il pouvait se servir. 

Photo d’archive.

Photo d’archive.

Steeve Iuncker Gomez/TDG

Drôle de surprise pour deux agents de police genevois. Après avoir sécurisé un vélo victime d’une tentative de vol dans des locaux sous clé d’un poste de police, les fonctionnaires l’ont retrouvé sans pneus. Ceux-ci ayant mystérieusement disparu en l’espace de quelques jours. Saisie, l’Inspection générale des services (IDS) découvre, via les images de vidéosurveillance, qu’un troisième agent a manifestement démonté les gommes et se les est appropriées. 

D’après la «Tribune de Genève», pour sa défense, l’indélicat a indiqué au procureur général que, comme le vélo allait être emmené en fourrière, il avait pensé pouvoir prendre les pneus pour les installer sur son propre cycle.  Le policier a été reconnu coupable de soustraction d’objets mis sous main de justice et a été condamné à une amende de 760 francs, ainsi qu’à 20 jours-amende avec sursis. 

.

(mpo)

Ton opinion