Tolochenaz (VD) - Le policier sera amendé pour s’être garé sur une place pour handicapés
Publié

Tolochenaz (VD)Le policier sera amendé pour s’être garé sur une place pour handicapés

Dimanche, une patrouille de Police Région Morges s’est parquée sur une place réservée aux personnes à mobilité réduite, le temps de distribuer des amendes. Les internautes bouillonnent.

par
Lauren von Beust
Dimanche, à Tolochenaz (VD), les agents de Police Région Morges se sont garés là où il ne fallait pas. 

Dimanche, à Tolochenaz (VD), les agents de Police Région Morges se sont garés là où il ne fallait pas.

Facebook

«De qui se moque-t-on ?! Les policiers occupent une place réservée aux personnes handicapées pendant qu’ils collent les autres véhicules. Scandaleux! Ils devraient payer la même amende que le contrevenant qui fait de même sans y être autorisé!», s’insurge un lecteur qui se dit détenteur du macaron handicapé. Lui aussi est tombé sur le cliché qui circule depuis dimanche sur Facebook. On y voit une voiture de Police Région Morges garée à proximité de la Maison de la rivière à Tolochenaz (VD).

Partagée et repartagée sur le réseau social, la photo fait bouillonner les internautes. «Honte à cette patrouille», «Faites ce que je dis, pas ce que je fais», peut-on lire dans les commentaires. «Moi-même en fauteuil roulant, je suis choqué», réagi un autre citoyen, tout particulièrement concerné.

Une «erreur d’appréciation»

Le commandant Clément Leu recontextualise la situation : «Il y avait, sur ce parking, passablement de parcages sauvages. À son arrivée, soit la patrouille rajoutait un véhicule gênant, soit elle se mettait sur la place réservée aux handicapés. L’agent qui a pris cette décision a faussement considéré que c’était bon, du moment qu’il restait juste à côté du véhicule pour contrôler le stationnement des autres voitures, et que l’emplacement pourrait être libéré tout de suite.» Clément Leu reconnaît qu’il s’agit là d’une «erreur d’appréciation» et assure que «l’agent en question recevra une amende» pour s’être parqué sur la place réservée aux personnes à mobilité réduite.

Déroger à la règle

«Tous les feux bleus peuvent déroger à la règle dans les situations d’urgence», rappelle le commandant de Police Région Morges. Il en va de même pour le civil. Ce dernier pourra faire recours contre l’amende en expliquant les circonstances qui l’ont mené à se garer sur une place réservée aux personnes à mobilité réduite. Encore faudra-t-il le prouver.

Ton opinion

118 commentaires