Actualisé 12.08.2008 à 18:01

Un premier film prometteur

Deux tueurs à gages se retrouvent prisonniers de la ville de Bruges dans l'attente d'un coup fil de leur employeur.

Alors que le premier, Colin Farrell, déteste cette ville, le second, Brendan Gleeson, s'en amourache très vite. L'un des deux va alors apprendre qu'il a été envoyé dans la Venise belge pour abattre son compagnon.

Le réalisateur Martin McDonagh signe ici un premier long métrage remarqué. La force de «Bons baisers de Bruges» semble le promettre à une brillante carrière. Tout sonne juste, l'agacement de Farrell, l'enthousiasme de Gleeson. Les dialogues sont somptueux, valsant entre humour noir et bavardages décalés. Chaque personnage est taillé avec précision, chaque scène léchée à la perfection. Le tout accompagné d'une mise en scène à la fois carnavalesque et sombre. Un drame épatant.

(win)

Bande-annonce:

"Bons baisers de Bruges"

De Martin McDonagh,

avec Colin Farrell,

Brendan Gleeson

et Ralph Fiennes

****

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!