Nouvelle-Zélande: Un présentateur traite Susan Boyle d'«attardée»
Actualisé

Nouvelle-ZélandeUn présentateur traite Susan Boyle d'«attardée»

Un présentateur de la télévision néo-zélandaise s'est excusé lundi pour avoir qualifié «d'attardée» la chanteuse écossaise Susan Boyle. Ses propos avaient provoqué un tollé auprès des téléspectateurs.

Paul Henry, qui anime la tranche matinale de la télévision d'Etat de Nouvelle-Zélande, est dans le collimateur du public depuis sa sortie à l'antenne le mois dernier sur de prétendus handicaps mentaux de la chanteuse.

«Je suis navré que des gens aient interprété ce que j'ai dit d'une manière que je n'aurais pas souhaitée,» a expliqué lundi Paul Henry. Le chef des informations de la chaîne a de son côté lui aussi présenté des excuses.

Lors de l'incident, le présentateur avait cité un article de presse affirmant que Susan Boyle «avait manqué d'oxygène lors de sa naissance» et qu'elle avait des séquelles au cerveau. «Voilà la révélation intéressante: elle est en fait attardée», avait déclaré le présentateur.

A 48 ans, Susan Boyle, une Ecossaise aux manières qualifiées par certains de rustiques, a été propulsée sous les feux de la rampe après avoir participé à l'émission anglaise «Britain's Got Talent», équivalent de «La Nouvelle Star» en France, qui a révélé sa voix extraordinaire.

Son nouvel album «I Dreamed A Dream» est en tête des ventes en Grande-Bretagne et la vidéo ayant révélé au monde la chanteuse écossaise a été la plus regardée sur YouTube en 2009. (ats)

Ton opinion