Actualisé 21.05.2012 à 16:02

Tribunal fédéralUn présumé tueur à gages reste en détention

L'auteur présumé du meurtre d'un habitant de Cointrin, exécuté de deux balles le 25 novembre 2008, reste en détention préventive.

Le Tribunal fédéral (TF) a débouté cet homme, suspecté d'être un tueur à gages mandaté par la femme et la belle- mère de la victime.

Le suspect nie toujours être l'auteur de ce crime, malgré les charges qui pèsent sur lui. La femme et la mère de la victime ont affirmé avoir commandité l'homicide et lui avoir versé de l'argent.

Trahi par son portable

Autre indice, son téléphone portable a trahi sa présence près de la scène du meurtre. Un signal émis par ce mobile avait été repéré le soir du crime.

Selon le TF, qui confirme un refus de la Chambre d'accusation du canton de Genève, le présumé tueur à gages pourrait être tenté de profiter de sa mise en liberté pour se forger un alibi. Il pourrait aussi faire disparaître des preuves, sans compter le risque de le voir influencer des témoins.

Impulsif et violent

Une expertise psychiatrique le présente comme un individu au caractère impulsif, voire parfois violent. Le risque de collusion est réel et il n'est pas nécessaire d'examiner s'il y a en plus danger de fuite.

Le présumé tueur à gages avait été arrêté le 23 avril 2009. Il a été inculpé du meurtre voir de l'assassinat de sa victime. Depuis, sa détention a été prolongée à plusieurs reprises. (arrêt 1B_111/ 2010 du 7 mai 2010)

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!