Un prêtre argentin condamné à la prison à vie
Actualisé

Un prêtre argentin condamné à la prison à vie

Le premier prêtre catholique accusé de crimes pendant la dictature en Argentine a été condamné mardi à la prison à perpétuité, lors d'un procès qui a braqué les projecteurs sur le rôle de l'église dans la «Sale guerre» menée par la junte militaire contre ses opposants.

L'ancien aumônier de police Christian von Wernich a été jugé coupable de tous les chefs d'accusation pesant sur lui. Il était accusé d'avoir été un «coparticipant», avec la police, à sept meurtres, 31 cas de torture et 42 enlèvement sous le régime militaire de 1976 à 1983.

Des feux d'artifices ont été tirés à l'extérieur du tribunal fédéral de La Plata, et des membres des Mères de la Place de Mai, une association rassemblant des parents tentant toujours de savoir ce qui est advenu de leurs enfants disparus sous la dictature, ont laissé éclater leur joie à l'intérieur de la salle d'audience après l'annonce de la condamnation et de la peine par le juge Carlos Rozanski. (ap)

Ton opinion