Actualisé 16.10.2012 à 15:58

Croatie

Un prêtre s'enfuit avec un magot et une femme

Un «prêtre playboy» franciscain de la région de Split s'est enfui avec un million d'euros, récupéré en vendant une propriété de l'Eglise, et aux bras d'une femme mariée.

Le prêtre a retiré près d'un million d'euros en liquide du compte de la paroisse.

Le prêtre a retiré près d'un million d'euros en liquide du compte de la paroisse.

Un prêtre croate s'est enfui avec un million d'euros issu de la vente illégale d'une propriété de l'Eglise, a annoncé mardi l'archevêché de Split alors que, selon les médias, l'ecclésiastique s'est enfui avec une femme mariée. Le prêtre franciscain Sime Nimac avait signé au début de l'année un accord avec une entreprise locale sur la vente pour 1,3 million d'euros d'un terrain appartenant à l'Eglise, selon un communiqué de l'archevêché de Split.

Au mois de mai, l'ancien prêtre de la paroisse de Baska Voda, dans le sud de la côte adriatique croate, a retiré plus de 980'000 euros en liquide du compte de la paroisse, «sans explication réelle sur la raison pour laquelle l'argent avait été retiré», a ajouté l'archevêché.

Il avait demandé à être défroqué

La propriété a été vendue sans approbation écrite de la part des autorités ecclésiastiques et les Franciscains ont entamé des poursuites judiciaires pour annuler la transaction.

Selon des médias locaux, ce prêtre, âgé de 34 ans et décrit comme un bel homme amateur de vêtements et d'objets de luxe, s'est enfui du pays avec une jeune femme mariée, qui était une employée de la banque d'où l'argent a été retiré. D'après ces médias, il avait récemment demandé à être défroqué. Près de 90% des 4,2 millions de Croates sont catholiques. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!