Sécurité: Un prince saoudien aurait été kidnappé à Genève
Actualisé

SécuritéUn prince saoudien aurait été kidnappé à Genève

Un homme a porté plainte pour enlèvement et lésions corporelles graves. Les faits se seraient déroulés en 2003 au bout du lac.

Drogué, enlevé et rapatrié de force en Arabie saoudite. Un prince du Moyen-Orient raconte à la «Tribune de Genève» le calvaire dont il dit avoir été victime, sur fond de dissidence politique. En 2003, il se trouve à Genève pour des raisons de santé, lorsqu'il émet publiquement des critiques contre le régime de Riyad. Un jour de printemps, invité dans une villa de Collonge-Bellerive par des compatriotes, il serait tombé dans un guet-apens orchestré par un membre de la famille royale et un ministre saoudien. Son thé aurait été corsé avec une drogue et des hommes encagoulés l'auraient alors kidnappé et renvoyé de force en Arabie Saoudite, où il s'est réveillé dans un hôpital.

Atteint dans sa santé, il attendra 2014 pour porter plainte auprès des autorités genevoises. Il accuse ses tortionnaires d'enlèvement et de lésions corporelles graves.

(20 minutes)

Ton opinion