Israël/Suède: Un problème plus ardu qu'un meuble Ikea
Actualisé

Israël/SuèdeUn problème plus ardu qu'un meuble Ikea

Israël a jugé jeudi «malheureuse» la reconnaissance par Stockholm de l'Etat de Palestine, soulignant par une métaphore que la situation au Moyen-Orient était très complexe.

«C'est une décision malheureuse, qui renforce les éléments extrémistes et la politique de refus des Palestiniens», a jugé le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, dans un communiqué.

«Le gouvernement suédois doit comprendre que les relations au Moyen-Orient sont plus compliquées que le montage des meubles Ikea, et qu'il faut agir en ce domaine avec responsabilité et sensibilité», a-t-il ajouté. La chef de la diplomatie suédoise, Margot Wallström, a annoncé jeudi que son gouvernement reconnaissait par décret l'Etat de Palestine.

L'initiative suédoise provoque «de gros dommages et n'a aucune utilité», a encore déploré le ministre israélien. M. Lieberman a répété que les négociations entre Israéliens et Palestiniens devaient selon Israël précéder la reconnaissance d'un Etat palestinien.

Des initiatives comme celles de la Suède «renforcent les exigences irréalistes des Palestiniens et éloignent la possibilité d'un accord», a dit M. Lieberman. (afp)

Ton opinion