Actualisé 15.06.2011 à 14:25

Climat Un prof de l'EPFL met en doute l'effet de serre

L'effet de serre est «un mythe», affirme François Meynard qui enseigne les sciences sociales à l'EPFL.

Dans «Migros Magazine» du 14 juin, François Meynard aligne des affirmations choc sur le climat. «Le CO2 n'a rien à voir avec les changements climatiques. (...) Je sais, cette affirmation est une véritable bombe. Mais le modèle de la climatologie dominante, soit le réchauffement de la Terre par émission de CO2 d'origine humaine dans l'atmosphère, est faux».

Catastrophisme climatique

Responsable du programme d'enseignement en sciences humaines et sociales à l'EPFL, François Meynard est interrogé par le journal à l'occasion de la sortie de son livre «Légende de l'effet de serre», annoncé pour fin juin aux Editions Favre. Il affirme que la fausseté du modèle climatologique actuel «est désormais établie physiquement».

A son avis, «le catastrophisme climatique vit maintenant un retour de flamme, (...) mais le problème est tellement politisé qu'on ne va pas l'abandonner comme ça». Le professeur, titulaire d'un doctorat en mathématique à l'EPFL, estime qu'il faut se libérer des énergies fossiles «non pas à cause du climat, mais du pic pétrolier».

Face à la pénurie prévisible de cette énergie, il ne faudrait pas se priver du nucléaire de dernière génération. La hausse du coût de l'énergie risque de provoquer «le basculement dans la précarité pour toute une partie de la population», note encore François Meynard, questionné sur les énergies vertes.

Etonnement et embarras

Interrogé par l'ATS, l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) n'a pas caché sa surprise et son embarras à la découverte de l'interview. «On est très étonné par ces propos», déclare Jérôme Grosse qui indique vouloir contacter l'enseignant.

«Nous n'avons aucun problème avec le débat scientifique, mais il faut pouvoir prouver et documenter de telles affirmations», poursuit le porte-parole de l'EPFL. Il souligne que François Meynard ne fait pas de recherches à l'EPFL mais donne des cours de sciences humaines au sein du Collège des humanités de la Haute Ecole lausannoise. Le professeur n'a pas pu être joint par l'ATS. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!