Argovie: Un prof passe le natel d'une élève sous l'eau
Actualisé

ArgovieUn prof passe le natel d'une élève sous l'eau

Enervé, un enseignant de Wohlen (AG) a détruit le téléphone portable de l'une de ses élèves. Il a laissé couler de l'eau du robinet sur l'appareil.

par
Olivia Fuchs

Pourquoi les smartphones ne sont-ils pas imperméables? C'est ce qu'a dû se demander une élève d'un lycée de Wohlen (AG). Selon le journal interne de l'établissement, la jeune femme s'est fait pincer par un enseignant alors qu'elle était en train d'utiliser son natel. Enervé, son professeur d'italien, Luigi D'Amico, le lui a arraché des mains avant de le tenir sous un filet d'eau du robinet, situé en classe. Le smartphone, d'une valeur approximative de 850 francs, n'a pas survécu à l'attaque.

Mardi, Luigi D'Amico s'est justifié dans la «Aargauer Zeitung»: «J'avais déjà confisqué plusieurs appareils et les élèves savent que je ne tolère pas leur utilisation pendant mes cours. Je les ai aussi avertis que la prochaine fois, je testerais leur résistance à l'eau.»

L'affaire a vivement été discutée au sein de l'établissement. Le recteur, Franz Widmer, affirme que cette punition n'était pas conforme à la politique du lycée. Malgré cela, l'incident n'ira pas plus loin. Luigi D'Amico a remboursé le smartphone à son élève.

Ton opinion