Actualisé 01.03.2009 à 21:22

VISIONUn prof veut inonder le marché de lunettes à eau

Un professeur anglais veut distribuer un milliard de lunettes à bas prix d'ici à 2020.

de
Giuseppe Melillo

Les myopes et les presbytes des pays pauvres pourraient retrouver une vue perçante grâce à Joshua Silver. Ce professeur de physique à Oxford a mis au point un nouveau type de lunettes qui devrait permettre à 1 milliard de personnes défavorisées dans le monde de bénéficier d'une correction ophtalmologique acceptable. Et ceci pour le prix dérisoire de 1 euro (1 fr. 50).

C'est en étudiant les propriétés des miroirs que Joshua Silver a découvert une nouvelle manière de modifier la courbure des lentilles. Il a ainsi pu créer un nouveau concept de verres correctifs capables de corriger facilement 90% des problèmes de vue. L'avantage de ces lunettes est qu'elles peuvent être réglées directement par l'utilisateur, sans l'aide d'un professionnel, analyse le site internet ubergizmo.com.

Elles sont constituées de lentilles en plastique dotées de deux poches circulaires transparentes remplies de fluide. Chacune d'elles est reliée à une seringue fixée aux branches. Ce système permet de régler la correction en ajoutant du liquide pour les presbytes et en le retirant pour les myopes.

Après la distribution de 30 000 paires de lunettes dans quinze pays, la société Adaptive Eyecare veut diffuser 100 millions de paires par an, pour atteindre un milliard de paires distribuées d'ici 2020.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!