Enquête en Angleterre: Un professeur d'Oxford retrouvé mort
Actualisé

Enquête en AngleterreUn professeur d'Oxford retrouvé mort

Un professeur de la prestigieuse université britannique d'Oxford a été retrouvé mort et un de ses collègues avec lequel il avait coécrit un livre a été arrêté, puis relâché sous caution.

Le corps de Steven Rawlings, 50 ans, professeur d'astrophysique, a été retrouvé mercredi soir dans la maison de son ami dans la banlieue d'Oxford, mais les premiers examens n'ont pas permis d'établir les causes du décès. Une autopsie a été ordonnée.

La police a précisé qu'un homme de 49 ans, «ami de trente ans» de la victime, avait été interpellé, puis relâché sous caution et précisé qu'elle ne recherchait personne d'autre pour le moment.

Une source au sein de l'université a indiqué, sous couvert d'anonymat, qu'il s'agissait de Devinder Sivia, 49 ans, enseignant en mathématiques de cette institution.

Réalité et fiction

Les forces de l'ordre «examinent actuellement toutes les circonstances qui ont pu conduire à ce décès», a ajouté la police dans un communiqué, prenant soin de préciser qu'il n'était peut-être pas suspect.

Rawlings et Silvia avaient publié en 1999 un livre intitulé «Foundations of Science Mathematics» (Fondations des sciences mathématiques).

Cette affaire n'est pas sans rappeler les enquêtes de l'inspecteur Morse, héros d'une série télévisée du même nom très populaire dans le monde anglo-saxon, qui enquête sur des meurtres au sein de la communauté des enseignants d'Oxford. (afp)

Ton opinion