Genève: Un projet de loi fâche les professionnels de la vape
Actualisé

GenèveUn projet de loi fâche les professionnels de la vape

Les députés genevois discuteront cette semaine encore d'un texte qui vise à restreindre la vente et la publicité de vapoteurs.

par
mpo
Les députés vont être saisis d'un texte visant à resserrer la législation en matière de vapotage.

Les députés vont être saisis d'un texte visant à resserrer la législation en matière de vapotage.

Keystone/Jean-christophe Bott

Cette fin de semaine, le Grand Conseil genevois se penchera sur un projet de loi visant, selon la «Tribune de Genève», à éviter la banalisation du vapotage. En cas d'acceptation, les cigarettes classiques et électroniques seraient soumises aux mêmes règles que l'alcool. Le texte prévoit une interdiction de vente aux mineurs et du vapotage dans les lieux publics, une forte restriction publicitaire et une nécessité d'autorisation préalable à la mise en vente.

Les milieux de la prévention et de la santé saluent cette volonté. Selon eux, l'innocuité du produit n'est pas certaine et la publicité vise effectivement les jeunes. Du côté des professionnels du secteur de la vape, le ton est tout autre: ils s'insurgent contre l'impossibilité de présenter les produits en vitrine et de les faire tester. Ils souhaitent des réglementations différenciées entre cigarettes et vapote.

La commission du Grand Conseil qui a étudié le projet l'a accepté à l'unanimité.

Ton opinion