Grandson (VD): Un promeneur se noie dans L'Arnon
Actualisé

Grandson (VD)Un promeneur se noie dans L'Arnon

Un couple de promeneurs a été emporté jeudi par le courant de la rivière en voulant sauver ses chiens. L'homme est décédé malgré les tentatives de réanimation. Choquée, la femme a été hospitalisée.

par
comm

Alertés par un témoin jeudi aux alentours de 16h, les gendarmes du poste de Grandson sont rapidement arrivés sur les lieux et ont tenté de réanimer l'homme inconscient qui venait d'être retiré du lit de la rivière par des témoins.

Les ambulanciers, le médecin du SMUR et l'équipage de la REGA ont poursuivi les opérations de réanimation, sans succès. La femme, en état d'hypothermie et fortement choquée, a été prise en charge par le personnel médical et conduit en ambulance à l'hôpital d'Yverdon-les-Bains où elle a reçu un soutien psychologique.

Il voulait porter secours à sa femme

Selon les premiers éléments de l'enquête et plusieurs témoins présents à proximité, ce couple âgé de 58 ans et domicilié dans la région, promenait quatre petits chiens le long de la rivière L'Arnon.

Au lieu-dit «les chutes de Biollex», deux des chiens ont pénétré dans l'eau et ont été emportés par le courant. Afin de porter secours aux animaux, la femme est descendue une pente escarpée pour rejoindre la rivière où elle a été emportée par le courant, franchissant une première chute de 50 cm de haut. Elle est parvenue à prendre pieds et à s'immobiliser un peu plus bas avant la chute suivante, le long d'un mur de soutènement.

L'homme, voulant porter secours à la femme, s'est aussi aventuré dans le lit de la rivière. Il a également été emporté par le courant, franchissant les deux premiers seuils, puis il a été emporté sur plus d'une quinzaine de mètres. Inconscient et blessé au visage, il a été pris en charge par des témoins et amené sur la rive.

Intervention de la REGA

Cet accident a nécessité l'intervention de 2 ambulances et 4 ambulanciers des hôpitaux d'Yverdon et de St Loup, du SMUR d'Yverdon-les-Bains, d'un hélicoptère de la REGA avec un médecin, de 8 gendarmes du poste de Grandson, du Centre d'intervention Nord et de la brigade du lac d'Yverdon ainsi qu'un inspecteur du service de l'identité judiciaire de la Police de sûreté. Le Procureur de service a ouvert une instruction pénale.

Ton opinion