Un puissant diesel très «essence» pour la Legacy
Actualisé

Un puissant diesel très «essence» pour la Legacy

Subaru commercialise un diesel
original qui conserve
la sportivité de ses blocs
essence.

Auréolée par ses succès aux rallyes du championnat du monde WRC, la marque nippone Subaru a conquis son public en généralisant sur ses productions son fameux système à 4 roues motrices symétriques, immanquablement associé à des propulseurs «boxer».

Autrement dit, des 4 cylindres à plat opposés 2 par 2, architecture peu fréquente (mais également prônée par Porsche) qui abaisse significativement le centre de gravité de l'auto, ce qui est évidemment favorable à un meilleur équilibre comportemental.

Et si, jusqu'alors, la palette des motorisations de Subaru était exempte de diesel, tout change maintenant avec l'apparition du premier «common rail» Subaru. Qui est aussi le premier diesel boxer du monde, le petit constructeur du groupe Fuji Heavy conservant donc aussi, dans la combustion gazole, les arguments qu'il développe depuis les années 1960 sur ses moteurs traditionnels à essence.

Ce nouveau propulseur entame sa carrière en Suisse sur les deux modèles de catégorie moyenne supérieure de la marque, la Legacy (sous sa silhouette break à 5 portes) et sa variante tout-chemin Outback.

Jacques Chassot

Ton opinion