Actualisé 21.02.2014 à 12:12

GenèveUn radar contre le trafic de la rue du Rhône

L'Etat va installer un dispositif unique en Suisse. Le but: baisser la circulation sur le dernier tronçon de la prestigieuse artère genevoise.

de
rle
Les policiers organisent régulièrement des actions de prévention et de répression sur ce tronçon de la rue du Rhône.

Les policiers organisent régulièrement des actions de prévention et de répression sur ce tronçon de la rue du Rhône.

Un radar dernier cri sera installé d'ici à la fin de l'année sur le dernier tronçon de la prestigieuse rue du Rhône, en ville de Genève. Unique en Suisse, il permettra la lecture automatique des plaques d'immatriculation, selon la «Tribune de Genève». Le but: désengorger la place Bel-Air qui se situe au bout de la rue.

Cela fait depuis 1993 que cette dernière partie de la rue est interdite au trafic, à l'exception des ayants droit. Mais malgré cela, de nombreuses voitures s'y engouffrent. Chaque soir entre 17h et 18h, entre 200 et 250 véhicules y passent. La police organise donc régulièrement des contrôles. Mais les résultats ne sont pas complètement satisfaisants.

L'idée de la Direction générale des transports (DGT) est donc d'installer des caméras high-tech capables de lire les numéros d'immatriculation et de transférer automatiquement les données des contrevenants à la police. «C'est un système plus simple et plus efficace que les bornes rétractables et moins coûteux que les barrages de police», explique Gérard Widmer, directeur régional Arve-Lac à la DGT.

Un avis de droit demandé par la DGT a fourni des réponses positives à ce dispositif en place à Londres ou aux Etats-Unis. Son coût, lui, est en cours d'évaluation.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!