Actualisé 08.03.2011 à 12:27

Crise libyenneUn raid aérien touche des habitations

Un avion a bombardé mardi un immeuble d'habitation de deux étages près du port pétrolier de Ras Lanouf, base la plus avancée de l'opposition dans l'Est libyen.

Le bombardement d'un immeuble d'habitation a soufflé la façade du rez-de-chaussée, selon un journaliste de l'AFP. Des insurgés se sont précipités sur les lieux, mais personne n'a fait état de victime dans l'immédiat.

C'est la première fois qu'un raid aérien touche des habitations à Ras Lanouf, site stratégique à environ 300 km au sud-ouest du siège de l'opposition à Benghazi et contrôlé depuis vendredi par les insurgés luttant depuis trois semaines contre le régime du colonel Mouammar Kadhafi.

L'explosion a laissé un cratère d'environ deux mètres de profondeur près du bâtiment et criblé de débris une large zone alentour.

L'aviation libyenne mène des raids quotidiens sur les positions des insurgés dans l'est du pays. Plusieurs attaques aériennes avaient déjà eu lieu dans la matinée près de Ras Lanouf.

La plupart des attaques ont manqué leur cible, mais lundi, un père et son fils ont été blessés par un tir aérien à Ras Lanouf. (afp)

l'Université de Khartoum retire à Kadhafi son doctorat honorifique

L'Université de Khartoum a dénoncé mardi les violences du régime libyen contre des civils et annoncé qu'elle retirait au colonel Mouammar Kadhafi son titre de docteur honoris causa.

«Le Conseil de l'Université de Khartoum a décidé, lors d'une réunion tenue le 7 mars, de retirer un doctorat honorifique au colonel Mouammar Kadhafi (en condamnation) des actions du régime contre les civils», a annoncé l'université dans un communiqué.

Le doctorat avait été remis en 1996 au numéro un libyen, qui a fait appel à l'armée pour contrer une insurrection sans précédent en plus de 40 ans de pouvoir.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!