Actualisé 09.02.2017 à 20:13

SyrieUn raid russe frappe des soldats turcs par erreur

Vladimir Poutine a présenté ses condoléances à son homologue turc Recep Tayyip Erdogan après un «accident» qui a coûté la vie à trois militaires.

Vladimir Poutine a eu une conversation téléphonique avec Recep Tayyip Erdogan.

Vladimir Poutine a eu une conversation téléphonique avec Recep Tayyip Erdogan.

Keystone

Des bombardements de l'armée de l'air russe ont tué accidentellement trois militaires turcs et en ont blessé onze jeudi matin lors d'une opération contre l'Etat islamique (EI) dans le nord de la Syrie, a annoncé l'armée turque dans un communiqué. Le Kremlin a confirmé l'information, selon une dépêche de l'agence de presse russe RIA.

Le président russe Vladimir Poutine a appelé son homologue turc Recep Tayyip Erdogan et a exprimé ses condoléances pour ces décès accidentels, a précisé l'armée turque. A l'occasion de cette conversation téléphonique, les deux chefs d'Etat ont décidé de renforcer la coordination militaire entre leurs deux pays contre l'Etat islamique en Syrie.

Chaque partie mène son enquête pour déterminer ce qui s'est exactement passé jeudi matin. Selon le Kremlin, l'incident s'est produit près de la ville d'Al Bab, ville du nord de la Syrie tenue par l'Etat islamique.

Les rebelles de l'Armée syrienne libre (ASL) soutenue par la Turquie ont engagé une grande offensive jeudi dans Al-Bab, dernier bastion de l'Etat islamique dans la province d'Alep, dans le nord-ouest de la Syrie. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!