Actualisé 08.04.2017 à 22:13

SyrieUn raid tue 15 civils dont 4 enfants

Un village de la province d'Idleb en Syrie a été bombardé samedi faisant de nouvelles victimes parmi les civils.

1 / 150
Malgré la trêve humanitaire, les violences entre l'armée syrienne et les insurgés ont repris dans la Ghouta orientale. (Mercredi 28 février 2018)

Malgré la trêve humanitaire, les violences entre l'armée syrienne et les insurgés ont repris dans la Ghouta orientale. (Mercredi 28 février 2018)

AFP
Les Etats-Unis ont commencé à livrer des armes aux combattants kurdes contre l'EI dans le nord de la Syrie, au grand dam d'Ankara. (Mardi 30 mai 2017)

Les Etats-Unis ont commencé à livrer des armes aux combattants kurdes contre l'EI dans le nord de la Syrie, au grand dam d'Ankara. (Mardi 30 mai 2017)

Keystone
Des frappes de la coalition ont visé des immeubles d'habitation à Mayadine, dans l'est de la Syrie, faisant 35 civils morts. (Jeudi 25 mai 2017)

Des frappes de la coalition ont visé des immeubles d'habitation à Mayadine, dans l'est de la Syrie, faisant 35 civils morts. (Jeudi 25 mai 2017)

Keystone

Quinze civils dont quatre enfants ont été tués samedi par un raid aérien dans la province d'Idleb, dernier grand bastion des insurgés dans le nord-ouest de la Syrie, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Selon l'Observatoire, le raid sur le village de Urum al-Joz a vraisemblablement été mené par des avions de l'armée russe, qui soutient le gouvernement syrien dans la guerre qui a fait plus de 320'000 morts et jeté des millions de Syriens sur les routes en six ans. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!