Suède - Un rappeur condamné pour avoir préparé l’enlèvement d’un rival
Publié

SuèdeUn rappeur condamné pour avoir préparé l’enlèvement d’un rival

L’artiste de 23 ans avait prévu d’attirer un autre rappeur suédois dans une voiture afin de «porter atteinte à sa vie ou à sa santé» et de le faire chanter.

Une star du rap suédois a été condamnée mercredi à 10 mois de prison, reconnue coupable d’avoir préparé l’enlèvement d’un rappeur rival, a annoncé la justice, sur fond de réseau criminel organisé. Yasin Mahamoud – nom de scène Yasin – était jugé pour son implication dans la préparation de l’enlèvement en mars 2020 d’un autre rappeur suédois, une affaire qui a connu un important écho dans le royaume nordique.

D’après le verdict consulté par l’AFP, l’artiste avait prévu les 30 et 31 mars 2020 de rencontrer sa victime dans un studio d’enregistrement, puis de l’attirer dans une voiture dans le centre de Stockholm afin de «porter atteinte à sa vie ou à sa santé» et de le faire chanter. L’accusation affirme que l’artiste de 23 ans «a reçu et transmis des informations et a donné des ordres et des instructions sur la manière et le moment» de procéder à l’enlèvement.

Le rappeur, déjà condamné pour port d’armes en 2018, a été inclus par d’autres personnes dans ce complot alors que celui-ci était déjà à un stade avancé, selon le parquet. Yasin nie les faits et va faire appel de la décision, a indiqué son avocate à la télévision suédoise. Si l’enlèvement a finalement été abandonné ce week-end-là, il a été réalisé plusieurs semaines plus tard, sans la participation de Yasin. La victime a alors été battue, volée, photographiée dans des conditions humiliantes et soumise à un chantage, selon le parquet. Les photos ont été diffusées plusieurs semaines après les faits sur les réseaux sociaux, lorsque la victime a refusé de payer une somme demandée pour le chantage.

30 personnes

La plupart des preuves dans cette affaire reposent sur des discussions via le réseau de communications cryptées EncroChat, selon l’accusation. Cette affaire fait partie d’une affaire plus large impliquant 30 personnes dans un réseau criminel accusé de divers crimes et délits. Mercredi, le chef de ce réseau a été condamné à 17 ans et 10 mois de prison, tandis que 26 autres personnes ont, elles, été condamnées pour «des crimes graves commis au sein du réseau ou liés à la criminalité de réseau au printemps 2020», a indiqué le tribunal de Södertörn dans un communiqué. Parmi elles, un autre rappeur, Haval Khalil, a été condamné à deux ans et demi de prison pour complicité d’enlèvement et de vol contre le même artiste visé par Yasin.

Yasin «The Don» est écouté par des millions de personnes sur Spotify et a régulièrement figuré en tête des classements de musique ces dernières années en Suède.

(AFP)

Ton opinion

13 commentaires