Etats-Unis - Un rare exemplaire de la Constitution américaine aux enchères
Publié

États-UnisUn rare exemplaire de la Constitution américaine aux enchères

La maison Sotheby’s estime la valeur de cet exemplaire, signé le 17 septembre 1787 à Philadelphie, entre 15 et 20 millions de dollars.

C’est un document «extrêmement rare» puisqu’il n’en reste que «onze exemplaires connus» alors que «cinq cents» avaient probablement été imprimés.

C’est un document «extrêmement rare» puisqu’il n’en reste que «onze exemplaires connus» alors que «cinq cents» avaient probablement été imprimés.

AFP

Un rarissime exemplaire original de la Constitution américaine signée le 17 septembre 1787 à Philadelphie sera bientôt mis aux enchères à New York pour une valeur estimée entre 15 et 20 millions de dollars (entre 14 et 18,6 millions de francs), a annoncé vendredi la maison Sotheby’s.

Sotheby’s expose jusqu’à dimanche une collection privée de documents constitutionnels américains datant de la période révolutionnaire, 1776 à 1789, dont la fameuse Charte constitutionnelle signée à Philadelphie par les «Pères fondateurs» des États-Unis d’Amérique, parmi lesquels George Washington, Benjamin Franklin et James Madison.

Pour Selby Kiffer, un historien expert en manuscrits et livres anciens chez Sotheby’s, il s’agit d’un «fantastique premier (exemplaire) imprimé de la Constitution des États-Unis, probablement imprimé le 16 septembre (1787) au soir».

«Extrêmement rare»

Un document «extrêmement rare» puisqu’il n’en reste que «onze exemplaires connus» alors que «cinq cents» avaient probablement été imprimés, a expliqué à l’AFP Selby Kiffer à l’occasion du 234e anniversaire de la Constitution américaine.

Le texte constitutionnel qui débute par cette fameuse formule «Nous, le peuple des États-Unis, en vue de former une union plus parfaite, (…) nous décrétons et établissons cette Constitution pour les États-Unis d’Amérique», a été estimé par Sotheby’s entre 15 et 20 millions de dollars et sera mis aux enchères fin novembre.

Selby Kiffer assure ne pas redouter que cet exemplaire – l’unique appartenant encore à un particulier, la collectionneuse américaine Dorothy Tapper Goldman – parte éventuellement à l’étranger, même s’il pense que le document, dans un état de conservation assez exceptionnel, restera aux États-Unis.

Climat politique tendu

Sotheby’s a choisi d’exposer cette collection de l’histoire constitutionnelle américaine dans un climat politique tendu et polarisé aux États-Unis. À la veille notamment d’une manifestation prévue samedi à Washington de partisans de l’ex-président républicain Donald Trump en soutien aux émeutiers arrêtés pour avoir participé à l’assaut meurtrier contre le Congrès le 6 janvier.

L’événement provoqua un séisme politique aux États-Unis et une onde de choc à l’étranger. Des centaines de manifestants pro-Trump avaient alors forcé l’entrée du Congrès, au Capitole, au moment où les parlementaires y étaient réunis pour certifier la victoire du démocrate Joe Biden face au président républicain sortant.

Selby Kiffer trouve «très intéressant que la Constitution fasse toujours l’objet de débats» et souligne que «dans le climat politique actuel (la Constitution) est autant débattue qu’elle l’était lors de sa ratification en 1787 et 1788».

(AFP)

Ton opinion

1 commentaire