Actualisé

GenèveUn rarissime sphinx se pose dans sa cuisine

Un habitant de Bernex, dans la campagne genevoise, est tombé nez à nez avec un impressionnant papillon migrateur.

par
Jérôme Faas

«Pour les passionnés du genre, c'est le Graal! Ma joie était à son comble!» Samuel, qui habite Sézenove, en bordure des vignes, en est encore tout émerveillé : voici une dizaine de jours, vers 19h, un papillon d'une grande rareté est entré dans sa cuisine. «Quand j'ai vu la taille de l'insecte, d'une envergure moyenne de 13 cm, j'ai tout de suite su que ce n'était pas un papillon commun. En m'approchant, j'ai de suite distingué son dessin si caractéristique de tête de mort sur son thorax et j'ai crié: c'est un sphinx à tête de mort!»

L'inspecteur cantonal de la faune, Gottlieb Dändliker, confirme que ce papillon migrateur est «très rare» à Genève. Il note cependant que son apparition «commence à devenir typique: l'an passé, sauf erreur, un autre spécimen avait été aperçu dans le canton». En effet, vérification faite, un retraité avait photographié un sphinx à tête de mort à Thônex il y a dix mois, en janvier.

Le sphinx à tête de mort effectue des migrations entre l'Afrique du Nord ou le sud de l'Europe et les contrées plus nordiques du continent. «Mais, à l'inverse des oiseaux migrateurs, détaille Gottlieb Dändliker, ce papillon peut se reproduire au nord comme au sud. Ses descendants entament alors à leur tour une migration.» Une autre des particularités du sphinx est qu'il s'agit du seul papillon capable d'émettre un son, en l'occurrence un cri semblable au couinement d'une souris.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!