Un rat mort dans les pâtes!
Actualisé

Un rat mort dans les pâtes!

Le directeur de la société Panzani, poursuivi pour «tromperie sur la marchandise» par des clients qui avaient retrouvé les restes d'un rat mort dans un paquet de pâtes en 2004, a été condamné hier à 10'000 euros d'amende.

Le rat avait été enfermé, de manière accidentelle, dans un sachet de macaronis à l'usine de Marseille. Après sa découverte, l'acheteur s'était adressé au service clientèle de Panzani, qui, selon lui, l'avait traité avec «désinvolture».

Son beau-père s'était alors adressé à la presse, ce qui avait entraîné un dépôt de plainte de Panzani pour «diffamation». Les deux hommes ont été relaxés hier, mais le beau-père a aussi été condamné à 500 euros de dommages et intérêts pour le délit de «chantage» et à 300 euros pour les frais de justice.

Ton opinion