Pornographie: Un réalisateur tourne du porno dans les wagons CFF
Actualisé

PornographieUn réalisateur tourne du porno dans les wagons CFF

Michael Ryan s'introduit régulièrement dans des trains pour tourner des films porno. Au grand dam des CFF.

Les sièges du S-Bahn, le RER zurichois, ne servent pas qu'à accueillir les fessiers de milliers de pendulaires. Un des plus célèbres producteurs suisses de films pour adultes, Michael Ryan, tourne régulièrement des scènes de sexe dans les voitures des CFF.

«J'ai déjà réalisé quatre films dans le train», explique-t-il. Le réalisateur de 30 ans habite à Winterthur et a tourné sur les rames 7 et 8 en direction de Zurich. Ou dans l'InterCity entre Zurich Aéroport et Winterthur.

«Nous tournons le plus souvent en première classe et pendant la journée», explique Michael Ryan. Il ne peut pas jurer que ses ébats sexuels aient été observés. Il a été surpris en flagrant délit une seule fois, la première précisément, dans le train: «La police ferroviaire nous a emmenés au poste et j'ai dû payer une amende assez élevée», raconte Michael Ryan.

Le porte-parole des CFF Roman Marti n'est pas très enthousiaste à l'idée d'avoir des passagers pantalons baissés dans les trains: «Je peux comprendre que des gens soient émoustillés par du sexe en public.» Mais les CFF préviennent: «Celui qui se fait attraper est viré du train et amené au poste de police», poursuit Roman Marti.

Mais cela n'effraie pas Michael Ryan: «Si la comédienne est d'accord, je suis prêt à recommencer un tournage.» Car le producteur sait parfaitement que les films réalisés dans un train sont trois fois plus téléchargés que les scènes dans un hôtel ou dans un appartement.

«Les films sont appréciés car la plupart des pendulaires reconnaissent l'environnement – avant tout parce que, dans le film, on entend les conversations habituelles des passagers», explique Michael Ryan. Il est lui-même un fan des transports publics et utilise chaque jour le RER et le tram. Il ne comprend pas la colère des CFF: «Finalement, je fais de la pub pour les transports publics.»

David Torcasso/phf

Ton opinion