Actualisé 20.04.2006 à 18:20

Un recyclage fort de café pour les vieilles capsules

A l'occasion d'un concours, des étudiants en design ont revisité l'univers de Nespresso. Le thème: l'évolution des rituels liés au café.

Pour cette deuxième édition du Nespresso Design Contest, le jury, composé de designers internationaux réputés, a reçu 364 dossiers en provenance de 22 pays. En ce qui concerne la Suisse, l'ECAL et la Haute Ecole d'Art de Zurich ont participé, mais sans décrocher de lauriers. Le jury a rendu son verdict début avril.

Le premier prix, d'une valeur de 18 000 fr. a été remporté par deux jeunes Italiennes pour leur «Nespresso Card». Elles ont imaginé une carte à puce individuelle qui contient les préférences en matière de café des utilisateurs. L'avantage? Savourer son café préféré partout et à tout

moment. Le deuxième prix (10 500 fr.) est revenu à deux Néerlandais pour leur «Nespresso InCar»: une machine à café qui s'adapte à la console centrale d'une voiture et qui se replie pour devenir un accoudoir lorsque le véhicule roule. Troisième sur le podium, un Finlandais a empoché 6000 fr. pour sa machine Slow Coffee qui contient jusqu'à 10 variétés de café.

Une mention spéciale de 4500 fr. a été accordée à un jeune designer néerlandais pour son projet baptisé «Payful Leftovers». Ce concept donne vie aux vieilles capsules de café en les recyclant en mangeoires à oiseaux, en lumières décoratives ou encore en boîtes à muffins.

Catherine Hurschler

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!