Moutier (BE): Un référendum déposé contre le budget 2018
Actualisé

Moutier (BE)Un référendum déposé contre le budget 2018

Près de 450 signatures ont été déposées lundi contre le budget de la cité prévotoise. Le maire évoque un lien possible avec la Question jurassienne.

Le 18 juin dernier, les militants pro-jurassiens fêtaient le «Oui» au rattachement avec le canton du Jura devant l'Hôtel de ville de Moutier.

Le 18 juin dernier, les militants pro-jurassiens fêtaient le «Oui» au rattachement avec le canton du Jura devant l'Hôtel de ville de Moutier.

Keystone/Archive

À Moutier (BE), un référendum avec plus de 450 signatures a été déposé contre le budget 2018 de la ville. Selon son maire Marcel Winistoerfer, cela «complique assez lourdement le fonctionnement administratif». Il évoque un lien possible avec la Question jurassienne.

«Les signatures ont été déposées vraisemblablement en début de semaine passée. Je l'ai appris moi-même vendredi», a affirmé lundi à l'ats le maire Marcel Winistoerfer, confirmant une information parue le même jour dans le Journal du Jura. La chancellerie est en train de vérifier que tous les paraphes sont valables. Il en faut au moins 200.

Le budget 2018 de Moutier, présentant un déficit d'environ un million et demi de francs, a été accepté fin octobre par le Conseil de ville. La situation financière et les perpétuels budgets déficitaires avaient été critiqués, rappelle le quotidien. Un montant de 130'000 francs destiné au rattachement de Moutier au canton du Jura avait notamment été approuvé après de longues discussions, toujours selon le journal.

Question jurassienne

Pour l'instant, on ne sait pas ce qui est contesté dans le budget. Les référendaires n'ont pas justifié officiellement leur décision, affirme M. Winistoerfer. Le budget déficitaire, tout comme les 130'000 francs de transfert cantonal, peuvent représenter autant de raisons d'opposition, selon lui.

Interrogé sur un possible lien avec la Question jurassienne, le maire de Moutier estime que c'est «très certainement» le cas. Il est de l'avis que «l'on essaye de freiner le transfert de la ville dans le canton du Jura par toutes sortes d'artifices».

Mis à part cette question, la procédure référendaire est «embêtante», selon M. Winistoerfer. «Elle complique assez lourdement le fonctionnement administratif. On devra attendre pour libérer ce crédit, qui est en partie déjà en cours», explique-t-il.

«Mais il faut rester zen. Remettre en cause les décisions fait partie du jeu démocratique, ce qui est très bien». Le scrutin pourrait se tenir le 4 mars prochain, regroupé avec les votations fédérales, conclut M. Winistoerfer.

Accélérer le transfert

Le référendum contre le budget intervient dans un contexte quelque peu tendu. Il y a deux semaines, le Conseil communal de Moutier a écrit à la présidente de la Confédération Doris Leuthard pour qu'elle intervienne auprès du canton de Berne afin d'accélérer le processus lié au transfert de la cité prévôtoise dans le canton du Jura. Douze recours ont été déposés, dont trois ont fait l'objet d'une décision de non-entrée en matière. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion