Afghanistan: Un reportage qui finira dans le bêtisier
Actualisé

AfghanistanUn reportage qui finira dans le bêtisier

Etre journaliste de terrain peut comporter son lot d'imprévus. Quentin Sommerville en a fait l'expérience, lors d'un tournage vidéo sur la drogue en Afghanistan.

Un journaliste de la BBC réalisait un reportage sur la destruction de narcotiques en Afghanistan. Alors qu'il se trouvait devant un tas d'opium et de haschich en flammes, Quentin Sommerville devait délivrer son commentaire, face à la caméra. Il a donc commencé sa phrase, avant d'être pris d'un irrépressible fou rire. Etourdi par les vapeurs toxiques, l'envoyé spécial n'a plus réussi à reprendre son sérieux.

La vidéo de cet incident, qui s'est produit il y a quatre ans, a été diffusée le 22 décembre et repérée par le site Gawker. Le «Telegraph», cité par francetvinfo.fr, a obtenu une explication d'un porte-parole de la chaîne britannique concernant cette publication tardive: «Cette vidéo du fou rire de Quentin, qui n'avait jamais été diffusée, a été publiée dans l'idée d'un bêtisier.»

(20 minutes)

Ton opinion