Actualisé 07.10.2010 à 15:17

TélécommunicationsUn réseau mobile plus rapide testé à Granges

L'opérateur Swisscom teste depuis septembre le réseau de téléphonie mobile de la 4e génération à Granges (SO).

Christian Petit, responsable de la clientèle privée chez Swisscom, fait une démonstration le 7 octobre à Granges du réseau mobile LTE.

Christian Petit, responsable de la clientèle privée chez Swisscom, fait une démonstration le 7 octobre à Granges du réseau mobile LTE.

Appelée Long Term Evolution (LTE), cette technologie permet d'accéder à l'internet mobile avec des débits 10 fois plus importants qu'actuellement. Mais pour l'heure, aucun téléphone n'est encore disponible.

Les premiers essais se sont révélés concluants, le réseau LTE ayant fonctionné de manière stable, a précisé jeudi le numéro un suisse des télécommunications, Swisscom. Il a même été possible d'accéder à l'internet dans une voiture se déplaçant et cela avec des débits pouvant atteindre 100 mégabits par seconde (Mbit/s).

Cette nouvelle évolution des réseaux mobiles doit venir répondre à la demande croissante de la clientèle pour un accès à internet mobile rapide. Le phénomène a pris une ampleur relativement inattendue depuis deux ans à la faveur du succès rencontrés par les smartphones comme l'iPhone.

Selon le géant bleu, le volume de données transmises sur le réseau mobile double actuellement tous les sept mois. La date de mise en service de la technologie LTE reste toutefois inconnue pour l'heure. D'une part les concessions nécessaire à son exploitation n'ont pas encore été octroyées. Contacté par l'ATS, l'Office fédéral de la communication (OFCOM) a précisé que les enchères devraient débuter au premier semestre 2011.

Pas de mobiles disponibles

D'autre part, Swisscom doit aussi attendre la disponibilité sur le marché de téléphones portables compatibles avec la norme LTE, ce qui ne devrait être le cas qu'au cours de l'été 2011, au plus tôt. L'opérateur décidera donc à l'issue des tests en cours de la marche à suivre pour l'expansion de ce réseau.

Pour l'heure, il se concentre sur l'accroissement de la capacité et des débits du réseau actuel HSPA, a noté Carsten Roetz, le porte-parole de Swisscom. Orange mise lui aussi sur la technologie LTE, sa maison-mère, France Télécom, ayant démarré il y a un an des essais techniques outre-Jura, a indiqué Therese Wenger, porte-parole de l'opérateur basé à Lausanne.

Une plateforme de tests sera par ailleurs installée en janvier prochain à Bienne. Les clients intéressés par cette évolution pourront la tester. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!