04.10.2020 à 10:59

Attaque antisémiteUn restaurant casher saccagé à Paris

Des tags et des croix gammées recouvrent le sol et les murs d’un établissement du 19e arrondissement de Paris. Le mobilier a aussi été fracassé.

Image d’illustration

Image d’illustration

AFP

Alors que se tient en ce moment le procès des attentats de janvier 2015, un nouvel acte antisémite s’est produit dans la nuit de jeudi à vendredi à Paris. Des croix gammées peintes en rouge et noir, des inscriptions telles que «sale juif», «Hitler avait raison» ou encore «voleur» et le mobilier détruit ont été retrouvés dans un restaurant casher de la rue Magnin.

Dans un communiqué, l’Union des Etudiants Juifs de France (UEJF) dénonce un «nouvel acte antisémite et l’insécurité grandissante des juifs en France». Selon le parquet de Paris, une enquête pour dégradations à caractère raciste a été ouverte et confiée à la police judiciaire parisienne.

Pour Noémie Madar, présidente de l’UEJF, «quand on tague des croix gammées dans un restaurant casher à Paris, ce n’est pas seulement un acte de vandalisme mais une attaque antisémite qui touche l’ensemble des juifs de France dans leur quotidien».

Réactions sur Twitter

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a condamné ce qu’elle qualifie d’«acte odieux de vandalisme antisémite», tout en témoignant son soutien à «nos amis de la communauté juive». Elle a partagé sur Twitter la vidéo montrant les déprédations commises dans le restaurant.

Le Premier ministre français, Jean Castex, a lui aussi retweeté la vidéo, en déclarant que «la République fera bloc face à la haine».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!