Exercice militaire: Un résumé du rapport sur «Stabilo Due» suffit
Actualisé

Exercice militaireUn résumé du rapport sur «Stabilo Due» suffit

Par 9 voix contre 8 et 1 abstention, la commission de la politique de sécurité du National a renoncé à exiger le rapport très critique sur l'exercice militaire «Stabilo Due».

Le ministre de la défense Ueli Maurer a promis de corriger les lacunes.

Le ministre de la défense Ueli Maurer a promis de corriger les lacunes.

Le résumé du rapport évoque trois domaines «problématiques»: la coordination, la communication et la formation, a indiqué mardi devant la presse la présidente de la commission Chantal Galladé . La socialiste zurichoise a été bien à la peine d'expliciter ces lacunes, avouant ne pas encore avoir lu le document.

En tout cas, les déclarations d'Ueli Maurer selon lesquelles l'armée a déjà pris des mesures, notamment dans les structures de conduite, semblent avoir convaincu la majorité de la commission.

La communication autour de Stabilo Due, mené avec quelque 2000 militaires en 2012 et qui avait déjà valu à la Suisse des railleries internationales en raison du scénario choisi, a fait beaucoup de vagues.

Il y a une semaine, la commission s'était insurgée contre le refus du Département fédéral de la défense (DDPS) de publier le rapport mettant en lumière les défaillances de la direction de l'armée. Il en irait de la sécurité nationale, a-t-on fait valoir, selon Chantal Galladé.

NSA

Or des copies ont circulé dans les médias qui s'en sont largement fait l'écho. Ce qui n'a pas manqué de fâcher la commission. La presse semble également être une source d'information concernant l'affaire d'espionnage américain liée à l'agence NSA et aux révélations faites par Edward Snowden.

La commission a été informée de la situation par le Conseil fédéral et a décidé de consacrer sa première séance de 2014 à ce dossier. «Nous n'en savons pas plus que ce que nous avons appris par le biais des médias», a reconnu Mme Galladé. (ats)

Ton opinion