01.07.2020 à 04:16

Formule 1

Un retour sur les circuits et beaucoup d’incertitudes

Le Grand Prix d’Autriche de dimanche marque le coup d’envoi de la saison. Le protocole sanitaire en vigueur est très strict.

de
Luc Domenjoz
Avec quatre mois de retard, les moteurs pourront de nouveau gronder sur les circuits d’Europe.

Avec quatre mois de retard, les moteurs pourront de nouveau gronder sur les circuits d’Europe.

KEYSTONE

Quatre mois après le couac d’Australie, la Formule 1 se retrouve pour tenter de sauver son championnat. Elle y était contrainte: sans Grands Prix, et donc sans revenus, c’était la mort assurée pour la plupart des écuries.

Pour convaincre les autorités autrichiennes d’autoriser l’épreuve, la fédération a dû proposer un protocole sanitaire très contraignant: pas de public ni d’invités, et les écuries n’auront pas non plus le droit d’aligner leurs motorhomes.

Chaque équipe sera logée dans des cabines de chantier, et ses membres n’auront pas le droit de communiquer entre eux. Le pilote sera dans sa bulle et ne pourra contacter que son physiothérapeute.

Hamilton favori

Tous ceux qui entrent dans le circuit devront présenter un certificat médical, et les tests seront répétés. En cas de personne positive, toute l’équipe sera mise en quarantaine.

Sur le plan sportif, le championnat restera en Europe pour ses huit premières manches, les seules officialisées pour le moment. Mais c’est côté finances que la situation se révèle plus précaire. De nombreuses équipes pourraient ne jamais se remettre du coronavirus. C’est le cas en F1, mais aussi en Formule 2 et en Formule 3, dont les championnats démarreront aussi ce week-end à Spielberg.

Il n’y a que sur le plan des résultats qu’il ne devrait pas y avoir de grande surprise: cette année encore, c’est le Britannique Lewis Hamilton et sa Mercedes toute de noir vêtue qui s’annoncent comme les grands favoris.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!