Coups de feu à Genève: Un retraité tire sur un fêtard trop bruyant

Actualisé

Coups de feu à GenèveUn retraité tire sur un fêtard trop bruyant

Excédé par le tapage provoqué par des individus qui sortaient d'une disco du centre de Genève, un homme a ouvert le feu à l'aube mercredi matin. Il a été interpellé par la police.

«Je ne peux pas cautionner son geste, mais par contre je peux le comprendre.» La voisine de l'homme de 79 ans qui a ouvert le feu sur un groupe de noctambules, vers 4h30 mercredi matin, n'est pas surprise par le passage à l'acte du tireur. Depuis des années, les habitants des immeubles qui surplombent la rue de la Tour-de-Boël sont au bout du rouleau.

Leur fardeau? Les incivilités répétées des clients qui fréquent le «Petit Palace» tout proche. La disco, ouverte 7 jours sur 7, déverse chaque nuit son lot de fêtards avinés qui jouent des prolongations très bruyantes dans les rues de la Vieille-Ville. Mais la soirée de mercredi a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase pour le retraité. «Lui et sa femme sont des gens calmes, même s'il peut se montrer impulsif, commente sa voisine. Mais d'habitude, il se contente de lancer des seaux d'eau.»

Retranché dans son appartement

Depuis la fenêtre de son appartement, le locataire hors de lui s'est d'abord accroché verbalement avec les noceurs indélicats. Le ton est monté et l'homme est finalement passé à l'acte. Avec son arme de poing, il a ouvert le feu à plusieurs reprises en direction des jeunes trentenaires, comme l'a révélé «One FM». L'un d'entre eux s'est effondré net, touché à l'abdomen. Rapidement pris en charge par les secours, il a été emmené d'urgence à l'hôpital. Son état de santé exact n'est pas connu.

A l'arrivée des gendarmes, son agresseur s'est retranché chez lui. De longues heures de négociations ont été nécessaires pour le convaincre de se rendre sans résistance et dans le calme.

(20 minutes)

Ton opinion