Olympisme: Un rêve de gosse qui s'est réalisé
Actualisé

OlympismeUn rêve de gosse qui s'est réalisé

«20 minutes» a réussi à se faufiler à la répétition générale de la cérémonie d'ouverture des JOJ 2020, mercredi à Lausanne. Un grand moment.

par
Robin Carrel
Lausanne

C'est le rêve d'une flopée d'enfants, dont celui que je suis toujours un peu: gagner un jour une médaille lors de Jeux olympiques. Les moins ambitieux souhaitaient juste participer une fois à une cérémonie d'ouverture des JO. Il m'a fallu attendre mes 38 ans pour accomplir cette mission, avec le drapeau de la République tchèque, qui plus est. Bon, je ne suis pas athlète, encore moins jeune ou Tchèque, et je n'étais là qu'en tant que figurant Mais c'est toujours ça de tracé dans la liste des «choses à faire dans la vie»!

Mercredi, à la Vaudoise aréna, les organisateurs des Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) ont emprunté environ 4000 Lausannois, pour roder leur cérémonie. Ainsi, des gens lambda ont prêté leur silhouette pour «faire comme si» ils étaient des sportifs, venus des 79 pays représentés. Les faux skieurs ou patineurs présents et leurs invités en tribunes ont ainsi eu la chance de découvrir le spectacle inaugural avec un peu d'avance. Un bon plan finalement: celle de jeudi, la vraie, a vu tous ses billets écoulés en moins de deux heures. Les précieux billets étaient facturés entre 59 et 99 francs.

Sur place, le spectacle ap­pelé «Home» a permis au public et aux vrais-faux athlètes d'admirer sept tableaux différents, avec des choses volantes, du cor des Alpes, un téléphérique, un patineur valaisan et on en passe. Pour ceux qui ont ­manqué tout cela, il existe la possibilité de se rattraper jeudi soir, sur RTS2, ou sur notre app.?

Ton opinion