Saint-Gall - Un ring de boxe disparaît sans laisser de trace
Publié

Saint-GallUn ring de boxe disparaît sans laisser de trace

Un club pugilistique avait prévu une rencontre de boxe samedi soir. Mais, à l’arrivée des organisateurs, l’arène n’était plus dans la halle.

Les éléments en fer du ring ont peut-être été emportés pour être vendus comme ferraille, soupçonne la présidente du club.

Les éléments en fer du ring ont peut-être été emportés pour être vendus comme ferraille, soupçonne la présidente du club.

20min/Pascal Eicher

Des combats de boxe devaient se dérouler samedi soir à l’intérieur à Saint-Gall. Mais, lorsque Géraldine Brot, présidente du club de boxe local, s’est rendue dans l’endroit où les éléments du ring sont stockés, elle a été éberluée, rapporte «FM1Today». Les barres métalliques qui permettent de délimiter les quatre coins de l’arène avaient disparu. C’est la consternation. «Quelle motivation peut amener quelqu’un à voler le ring d’un club vieux de 90 ans alors que la présidente du club est policière?», peut-on lire sur le site web des pugilistes.

Une perte sèche

«Je ne comprends pas quelles raisons ont poussé quelqu’un à voler les montants du ring», commente la présidente. Elle pense qu’ils ont été pris pour de la ferraille et jetés, ou vendus. De plus, vu leur poids, il a bien fallu au moins deux personnes pour ce «déménagement»…

La disparation de ce ring met le club dans l’embarras. «Ces poteaux étaient faits sur mesure et il sera difficile de les remplacer. Nous allons certainement devoir racheter une nouvelle installation, ce qui occasionnera des dépenses de l’ordre de 20’000 à 30’000 francs», se lamente Géraldine Brot. Malgré tout, les joutes prévues samedi soir ont pu avoir lieu avec du matériel emprunté.

(pae/jbm)

Ton opinion