Allemagne: Un «sadique» arrache la langue d'un cheval
Actualisé

AllemagneUn «sadique» arrache la langue d'un cheval

Wicky, une jument de 21 ans, a dû être euthanasiée lundi à Grunholz (All), après avoir été mutilée. La police allemande a lancé une enquête.

par
Hannes von Wyl/ofu
La bête a énormément souffert avant d'être piquée.

La bête a énormément souffert avant d'être piquée.

«C'est violent. Je n'ai jamais vu une chose pareille.» Hans-Rudolf Felber, un vétérinaire de Rheinfelden (AG), n'en revient toujours pas. Lundi soir, il a été appelé à se rendre en urgence dans un centre équestre de Grunholz (All), situé à moins d'un kilomètre de la frontière suisse de Laufenburg (AG). De la mousse sortait de la bouche de la jument Wicky. «Je pensais qu'il s'agissait d'une simple obstruction au niveau du pharynx», se rappelle l'Argovien qui a été choqué de voir qu'il manquait 12 centimètre de langue à l'animal.

Le vétérinaire a été forcé d'euthanasier la bête.«Le cheval souffrait énormément», explique l'Argovien. Tout comme la police allemande, l'homme se dit convaincu qu'il s'agit de l'½uvre d'un sadique. «Nous allons faire des prélèvements sur le reste de langue et le corps de l'animal dans l'espoir de retrouver des traces d'ADN appartenant à l'auteur des faits», confirme Franz Brüstle, commandant du poste de police situé dans la partie allemande de Laufenburg.

Dimanche, la propriétaire de Wicky, Ancilla Spielmann, était allée se balader avec elle. Tout semblait alors encore normal, écrit la «Badische Zeitung». Sa fille, Sabine Spielmann, a fait imprimer une série de flyers demandant à la population de la contacter en cas d'indices. L'affaire inquiète également certains propriétaires de chevaux en Suisse: «J'ai peur et je suis choquée que quelqu'un puisse faire une chose pareille», a affirmé à Tele M1 Kiki Chiarello de Laufenburg (AG).

Ton opinion