Actualisé 19.04.2019 à 13:52

Royaume-UniUn sadique ressuscite la petite Maddie sur Insta

Un pervers a créé un compte Instagram au nom d'une fillette dont on est sans nouvelles depuis bientôt douze ans, suscitant la colère des parents de la disparue.

de
eto
1 / 5
Un photomontage présentant la petite  Maddie en compagnie de Jésus-Christ.

Un photomontage présentant la petite Maddie en compagnie de Jésus-Christ.

Les parents de Maddie ont invité l'auteur du faux compte Insta à «réfléchir à deux fois» avant de se moquer de leur fille.

Les parents de Maddie ont invité l'auteur du faux compte Insta à «réfléchir à deux fois» avant de se moquer de leur fille.

C'est ce qu'on appelle une blague de mauvais goût. Un internaute, sans doute animé par des motivations cafardeuses, a eu la vilaine idée de créer un compte Instagram au nom de la petite Britannique «Maddie», disparue il y a bientôt douze ans.

La parodie relatée par le journal britannique «The Sun», vendredi, fait référence à une affaire qui remonte à 2007. Le couple anglais McCann se rend au Portugal fin avril pour y passer une semaine de vacances avec ses trois enfants, des jumeaux de 2 ans et Madeleine dite «Maddie», 3 ans. Le séjour se déroule bien jusqu'au soir du 3 mai, où les parents n'ont plus retrouvé Maddie dans son lit après avoir couché leurs enfants.

Malgré d'intenses recherches et une vaste enquête internationale, cette disparition n'a jamais pu être élucidée.

Presque douze ans après cet horrible drame, l'auteur du faux profil Instagram a publié sur le réseau social des photomontages obtenus à partir de personnages piqués sur internet et dont la tête a été remplacée par celle de Maddie.

«La disparition de Madeleine McCann»

19.03.2019 La série de Netflix consacrée à la disparition de la Britannique de 3 ans en 2007 au Portugal révèle que la police a étudié la piste d'une surdose de Calpol.

«Réfléchir à deux fois»

On découvre sur l'une des photos la fillette qui aurait grandi accompagnée du message «Je suis de retour». Une autre la présente en compagnie de Jésus-Christ.

Pour le moment, le compte est suivi par 1207 internautes dont beaucoup jugent la parodie inappropriée.

À deux semaines de l'anniversaire marquant la disparition de leur fille, les parents de la petite, déjà affectés par le drame qui les ronge depuis des années, n'ont pas aimé le coup sur Instagram.

Ils ont invité l'auteur des faux messages à «réfléchir à deux fois» avant de se moquer de Maddie et de blesser ainsi sa famille et ses proches. Un de ces derniers s'est d'ailleurs demandé dans un commentaire: «À quand la fin de cette absurdité?»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!