Vaud: Un salaire médian à 6197 francs en 2012
Actualisé

VaudUn salaire médian à 6197 francs en 2012

Secteurs privé et public confondus, le salaire médian vaudois s'est élevé à 6197 francs en 2012, soit 4% de moins qu'au niveau national (6439 francs).

Dans le secteur privé, le salaire médian (la moitié des employés gagnent plus et l'autre gagne moins) s'est monté à 5894 francs par mois. Il est plus élevé dans le secteur public avec 7490 francs, ce qui s'explique par une structure d'emploi différente, indique Statistique Vaud mardi.

Les Vaudois gagnent nettement mieux dans l'industrie pharmaceutique (9220 francs) et les activités informatiques (8190 francs) que dans l'hôtellerie et la restauration (4090 francs) et les Services personnels (3600 francs), précise le communiqué.

Le différentiel de salaire entre hommes (6300 francs) et femmes (5300 francs) se maintient. S'il s'explique en partie par la plus forte proportion de femmes dans les branches les moins rémunératrices, un écart subsiste, quel que soit le niveau de formation ou la position hiérarchique.

Toutes catégories confondues, les étrangers touchent également un salaire médian inférieur à celui des Suisses, respectivement 5500 et 6200 francs. Cet écart s'inverse cependant pour les cadres et les cadres supérieurs.

Formation importante

Le niveau de formation joue également un rôle important. Le salaire médian s'échelonne ainsi de 4400 francs pour les personnes sans formation professionnelle complète à 9500 francs pour celles qui ont obtenu un diplôme d'une Haute Ecole universitaire.

Ce facteur explique en grande partie la différence entre les salaires des secteurs privé et public: 58 % des salariés du secteur public ont suivi une formation de niveau tertiaire contre 23 % de ceux du secteur privé.

Enfin, Statistique Vaud relève que dans le secteur privé, le salaire mensuel brut médian a progressé de 630 francs de 2002 à 2012 . Cette hausse est à mettre en relation avec une inflation de 6,3 % sur la même période. En termes réels, le salaire a donc progressé de 5,4 % depuis 2002, pour un taux de croissance annuel moyen de 0,5 %. (ats)

Ton opinion