Actualisé 23.12.2011 à 15:48

EchecUn satellite russe s'écrase en Sibérie

Le satellite russe de communications militaires et civiles Meridian est retombé en Sibérie en raison d'une panne à bord de la fusée fusée Soyouz qui devait le mettre en orbite vendredi.

«Selon les premières informations disponibles, une panne a eu lieu au troisième étage de la fusée. Sachant cela, on peut dire que le satellite est retombé sur le territoire de la Sibérie», a indiqué une source spatiale à Interfax.

L'agence Ria Novosti, citant une source militaire, a précisé que l'appareil est retombé dans la région de Tioumen, en Sibérie occidentale, près de la ville de Tobolsk. Aucune information n'a été communiquée sur d'éventuels dégâts ou victimes.

L'agence spatiale Roskosmos et le ministère de la Défense, contactés par l'AFP, n'ont pas souhaité s'exprimer.

La Russie a lancé vendredi ce satellite à bord d'une fusée Soyouz-2.1A depuis le cosmodrome militaire de Plessetsk (800 km au nord de Moscou).

Meridian devait être utilisé à la fois à des fins militaires et civiles, notamment pour aider à assurer la communication entre des navires, des avions et les infrastructures terrestres dans l'Arctique.

Depuis un an, le secteur spatial russe connaît une série noire

Le dernier échec en date remonte au mois de novembre lorsque la sonde Phobos-Grunt, qui devait se diriger vers un satellite de Mars, est restée en orbite autour de la Terre, sur laquelle il devrait retomber début janvier. Il devait s'agir de la première mission interplanétaire russe depuis 15 ans.

Plus grave, l'échec en août du lancement par Soyouz d'un vaisseau de ravitaillement vers la Station spatiale internationale a paralysé pendant environ trois mois les départs vers l'ISS.

Au total, en 2011, ce sont cinq lancements sur 33 qui se soldés par un échec, selon l'agence Interfax.

Compte-tenu de ces problèmes à répétition, l'homme fort de la Russie Vladimir Poutine a limogé en avril le chef de Roskosmos. Son successeur a pour mission de revoir le fonctionnement de l'industrie spatiale russe.

Ces échecs en série interviennent alors que la Russie a célébré cette année en grande pompe le 50e anniversaire du premier homme dans l'espace, le Soviétique Youri Gagarine. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!