Crans-Montana: Un second dieu de l'electro mixera à la montagne
Actualisé

Crans-MontanaUn second dieu de l'electro mixera à la montagne

Après Carl Cox, le Caprices annonce que Derrick May sera également aux platines le 9 avril.

par
Julien Delafontaine

L'Américain Derrick May est, avec ses comparses Juan Atkins et Kevin Saunderson, considéré comme le créateur de la detroit. Ce style, né sur les bords du lac Michigan et que les puristes s'accordent à définir comme la techno originelle, a vu le jour il y a vingt-cinq ans. Autant dire que le qualificatif de dieu n'est pas usurpé par May. Par Carl Cox, qui jouera le même soir, non plus d'ailleurs. Le Britannique, qui a été au milieu des années 1980 l'un des premiers à s'exprimer sur trois platines, a été longtemps considéré comme le meilleur DJ d'électronique du monde.

Cette 7e édition du Caprices Festival sera plus synthétique qu'aucune autre. On rappellera en effet que Ricardo Villalobos et ses potes feront danser les foules à 2200 m d'altitude et que Martin Solveig, Birdy Nam Nam, Narod Niki, DJ Food & DK, Missill et Andrea Oliva mettront le feu au Régent une fois les prestations scéniques d'Amy Macdonald, Macy Gray, Gotan Project et Milow terminées.

Derrick May à l'œuvre au Rockit Open Air (NL) cet été

Du 7 au 10 avril. Le Régent, Crans-Montana. Billets: de 49 à 120 fr./jour.

Ton opinion