Indonésie - Merapi: Un séisme provoque la panique
Actualisé

Indonésie - MerapiUn séisme provoque la panique

Un tremblement de terre a secoué l'Indonésie près du volcan Merapi, mardi, provoquant la peur des habitants.

Un séisme de magnitude 5,4 a provoqué des mouvements de panique mardi après-midi dans la région du volcan indonésien en éruption Merapi. La secousse n'a fait ni victime ni dégâts, selon les autorités locales.

L'épicentre du tremblement de terre a été localisé à 94 km au sud- ouest de Yogyakarta, la grande ville située à une trentaine kilomètres au sud du volcan, dans le centre de l'île de Java.

«Mes parents et moi sommes sortis précipitamment de la maison» lorsque la terre a tremblé, a témoigné Deru Waskita, 33 ans, un habitant de la petite ville de Bantul.

«J'ai eu peur car je reste traumatisé par le grand tremblement de terre de 2006», qui avait coïncidé avec la dernière éruption du Merapi et avait fait quelque 6000 morts, a-t-il ajouté.

L'intensité de l'éruption faiblit

Le Merapi, qui culmine à 2914 m, a continué mardi à émettre des nuages de cendres mais avec une intensité moindre que les jours précédents.

«L'intensité de l'éruption s'affaiblit depuis hier mais l'activité du volcan reste élevée et le niveau d'alerte est maintenu», a indiqué Surono, chargé de la surveillance des volcans en Indonésie.

Cette éruption, la plus forte depuis 1870, a causé la mort de 151 personnes depuis le 26 octobre mais toutes les zones dévastées par les nuées ardentes n'ont pas pu être encore inspectées.

Parallèlement, le nombre de réfugiés accueillis dans des camps de fortune, des écoles ou des centres sportifs ne cesse de croître, dépassant 320.000 personnes, selon un dernier bilan.

Le principal site touristique d'Indonésie, le temple bouddhiste de Borobudur, situé à une quarantaine de km du volcan, est resté fermé mardi. Son conservateur, Iskandar, a exprimé ses craintes que les deux centimètres de cendres ayant recouvert le monument n'endommagent ses centaines de statues datant du IXè siècle.

(ats/afp)

Ton opinion