Actualisé

Un séisme sème la mort au Pérou

LIMA – Le tremblement de terre qui a secoué le Pérou mercredi soir a fait près de 450 morts et 1500 blessés.

Un tremblement de terre de 7,7 sur l'échelle de Richter a frappé mercredi soir la côte sud du Pérou et sa capitale. Un bilan provisoire fait état de 450 morts et 1500 blessés. L'épicentre se situerait en mer, à 169 kilomètres au sud-ouest de Lima, à une profondeur de 47 km. D'où l'alerte au tsunami qui a été donnée, avant d'être levée hier matin.

Des dizaines de cadavres jonchant les rues, des maisons détruites, des hôpitaux débordés: un chaos total régnait hier à Pisco, l'une des villes les plus touchées. Cette petite localité côtière de 130 000 habitants à 240 kilomètres de la capitale, Lima, est ravagée à 70%. La coupole de l'église, presque totalement détruite, s'est effondrée sur les fidèles en pleine messe lors du séisme, peu avant sept heures du soir mercredi.

Le maire de Pisco, Juan Mendoza, a lancé jeudi un appel au secours au gouvernement. «Nous avons des centaines de morts gisant dans les rues, de nombreux blessés dans les hôpitaux. C'est totalement indescriptible.»

La Fédération internationale de la Croix-Rouge a immédiatement débloqué 250 000 fr. Deux avions de son Unité panaméricaine d'intervention en cas de catastrophe ont quitté Panama dès hier après-midi. Des ONG espagnoles sont parties sur place, et le gouvernement a promis de l'aide. Le pape Benoît XVI a quant à lui appelé les organisations de l'Eglise catholique à aider les sinistrés dans un télégramme où le Vatican adresse ses condoléances.

Le dernier séisme au Pérou, plus fort (8,1), avait néanmoins été moins meurtrier (100 morts en 2001).

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!