07.07.2016 à 21:32

Etats-UnisUn serial killer de chiens dans la brigade canine

Un officier de Géorgie a été arrêté après la mort d'Inka, son partenaire à quatre pattes. Ses collègues ont découvert que ce n'était pas sa première victime.

de
arg
Le lieutenant Peabody était dans la police depuis seize ans.

Le lieutenant Peabody était dans la police depuis seize ans.

photo: Kein Anbieter

L'arrestation de Daniel Peabody, le mois dernier, a provoqué un choc dans le comté de Cherokee, près d'Atlanta. Ce lieutenant de la police scolaire à la mine débonnaire et aux bras tatoués semblait faire une parfaite équipe avec ses chiens. Jusqu'au mois de juin dernier, quand Inka, son berger belge de 4 ans, a été retrouvé mort dans sa voiture de patrouille. L'animal avait été «oublié» pendant plusieurs heures en plein soleil, par une température largement supérieure à 30 degrés, raconte le «Washington Post».

Sommé de s'expliquer, Peabody a non seulement reconnu sa responsabilité, mais il a aussi avoué avoir causé la mort d'un autre chien policier. En 2012, il avait abattu Dale, un des labradors de la brigade. A l'époque, l'agent avait pourtant prétendu que l'animal s'était étouffé avec un jouet. Personne n'avait mis en doute sa parole.

Une troisième dépouille

Et ce n'est pas tout. L'enquête a mené les policiers à fouiller la maison de l'officier. Ils y ont retrouvé les restes d'un troisième chien, apparemment tué par balles. Il s'agirait d'un animal domestique. Par ailleurs, la visite a permis de découvrir que l'épouse de Peabody gérait un business illégal de dressage canin.

L'homme de 50 ans, qui a entre-temps démissionné de la police, a été inculpé de cruauté aggravée sur animaux et de faux témoignage. Il a été remis en liberté. L'affaire a soulevé des questions sur la protection des chiens policiers, dont le dressage et l'entraînement sont très coûteux, au sein des forces de l'ordre du comté.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!