Justice impuissante: Un site allemand indique des radars suisses
Actualisé

Justice impuissanteUn site allemand indique des radars suisses

Une page web allemande signale les radars fixes et mobiles en Allemagne et en Suisse. Interdits chez nous, ces sites sont autorisés de l'autre côté de la frontière.

par
Benjamin Roche/ofu
Le site signale plus de 100 radars et contrôles dans la région lémanique.

Le site signale plus de 100 radars et contrôles dans la région lémanique.

Le site blitzer.de recense plus de 3000 radars stationnaires et mobiles en Suisse et en Allemagne. La page web est constamment actualisée, car, à tout moment, les utilisateurs peuvent signaler ces dispositifs. De nombreux Helvètes y participent. «Nous offrons quelque chose que les Suisses ne peuvent pas avoir chez eux», affirme Sebastian Knop, porte-parole du site internet.

En Suisse, ce genre de pages web est interdit depuis début 2013. S'il est possible de se renseigner sur des radars, il est prohibé d'envoyer des alertes publiques pour les signaler, explique Martin Steiger, avocat et expert en matière d'internet. Depuis l'entrée en vigueur des premières mesures Via Sicura en janvier, plusieurs pages Facebook ont été effacées. «Poursuivre juridiquement les entreprises basées à l'étranger est extrêmement difficile», regrette Guido Bielmann, porte-parole de l'Office fédéral des routes. Martin Steiger confirme qu'il est impossible d'agir tant que la justice helvétique et les autorités allemandes n'ont pas trouvé d'accord.

Ton opinion