Hongrie: Un site appelle à traquer des étudiants juifs
Actualisé

HongrieUn site appelle à traquer des étudiants juifs

Un site internet d'extrême droite a publié mercredi des photos de la manifestation lundi à Budapest contre le criminel de guerre nazi Laszlo Csatary et a appelé à recueillir des renseignements sur les participants.

Les autorités hongroises ont essayé à plusieurs reprises d'interdire le site kuruc.info, sans succès.

Les autorités hongroises ont essayé à plusieurs reprises d'interdire le site kuruc.info, sans succès.

«Des juifs anti-Hongrois s'en prennent à un vieillard», peut-on lire sur le site, qui offre 100'000 forints (environ 350 euros) de récompense à tous ceux qui pourront fournir les informations «les plus utiles sur le maximum de participants présents à la participation».

Plusieurs dizaines de personnes ont manifesté lundi pour demander que Laszlo Csatary soit traduit en justice, à l'initiative de l'Union européenne des étudiants juifs (UEEJ), qui organisait une université d'été en Hongrie lorsque l'affaire Csatary a éclaté. L'UEEJ a indiqué avoir porté plainte contre le site.

Emails menaçants

«J'ai porté plainte aujourd'hui (mercredi) car, depuis la mise en ligne de cet article, avec des photos de nous, qui publie des commentaires racistes à notre égard, nous sommes harcelés au téléphone et par email. La directrice de notre mouvement, Deborah Abisror, a reçu des emails lui enjoignant de quitter le pays», a déclaré Andrea Gergely, la présidente de l'UEEJ, dont le siège est à Bruxelles.

Le site kuruc.info, site hongrois mais dont le serveur est aux Etats-Unis, a repris la plupart de ses informations et photos d'autres sites web et publie également des vidéos de la manifestation. Les autorités hongroises ont essayé à plusieurs reprises d'interdire le site kuruc.info, sans succès. Le Premier ministre conservateur, Viktor Orban, a récemment demandé aux autorités américaines de prendre des mesures dans ce sens (ats)

Ton opinion