Neuchâtel/Fribourg: Un site d’ultragauche revendique l’attaque de la statue
Publié

Neuchâtel/FribourgUn site d’ultragauche revendique l’attaque de la statue

Deux enquêtes de police visent la plateforme anonyme «Renverse.co». Celle-ci a annoncé être à l’origine de la peinture rouge sur la statue de David de Pury à Neuchâtel et de l’incendie de deux voitures Securitas à Fribourg.

par
lvb
La statue de David de Pury a été vandalisée dans la nuit du 12 au 13 juillet à Neuchâtel.

La statue de David de Pury a été vandalisée dans la nuit du 12 au 13 juillet à Neuchâtel.

Keystone-ATS

Un site de l’ultragauche romande «Renverse.co» apparaît dans deux enquêtes de police, comme annoncé lundi sur les ondes de la RTS. Il y a une dizaine de jours, ladite plateforme relayant des actions de divers collectifs d’extrême gauche a revendiqué l’attaque à la peinture rouge de la statue en bronze de David de Pury à Neuchâtel. Ce négociant du 18e siècle et bienfaiteur de la ville est accusé d'avoir bâti sa fortune sur l'exploitation d'esclaves.

«Renverse.co» est également visé par une seconde enquête de police, qui concerne l’incendie de deux véhicules de la société Securitas à Fribourg, également revendiqué mi-juillet alors que l’incident n’a jamais été médiatisé. Ses membres dénoncent des actes racistes dans la gestion des requérants d’asile par la société mandatée par la Confédération. Le site Internet en question étant désormais hébergé aux Etats-Unis, et ses auteurs anonymes, le travail des autorités consistant à remonter jusqu’aux coupables se complexifie, ajoute la RTS.

Ton opinion