Actualisé 01.04.2008 à 06:58

Un SMS à une strip-teaseuse coûte sa place à un ministre

Le chef de la diplomatie finlandaise Ilkka Kanerva va devoir renoncer à ses fonctions en raison de SMS qu'il a envoyés à une strip-teaseuse, a annoncé mardi son parti.

Selon la presse, il a envoyé quelque 200 messages à la jeune femme.

Après avoir expliqué dans un premier temps que ces messages étaient liés à la performance de la danseuse pour ses 60 ans, le ministre a reconnu qu'ils n'étaient pas entièrement appropriés. Il a toutefois précisé qu'il ne s'était rendu coupable d'aucun délit.

Le Parti de la coalition nationale (droite), membre de la majorité, a annoncé mardi que M. Kanerva serait démis de ses fonctions et remplacé dans la journée.

«Cela a été ma décision la plus difficile de chef de ce parti. Ilkka est mon ami et a brillamment accompli son travail de ministre des Affaires étrangères», a dit Jyrki Katainen.

Ce n'est pas la première fois que M. Kanerva est mis en difficulté en raison de son recours aux SMS. En 2005, alors qu'il était vice-président du parlement, il avait multiplié les envois à destination de deux mannequins. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!