Un soldat étranger et cinq Afghans tués
Actualisé

Un soldat étranger et cinq Afghans tués

Un soldat de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis a été tué samedi matin dans un attentat à la voiture piégée contre un convoi militaire à Kaboul.

Cinq Afghans ont aussi été tués.

L'attentat a aussitôt été revendiqué auprès de l'AFP par un porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahed.

«Un soldat de la coalition a été tué et d'autres ont été blessés dans l'attentat à la voiture piégée», a déclaré le sergent américain Dean Welch, un porte-parole de la coalition.

Côté afghan où les officiels ne se prononcent pas sur les victimes militaires étrangères, un communiqué du ministère de l'Intérieur a fait état de «cinq afghans tués, cinq autres blessés».

Minibus piégé évoqué

«La cible de l'attaque était un convoi militaire étranger», ajoute le texte.

Selon le ministre de la Santé Zayed Mohammad Amine Fatemi, «une personne est morte à l'hôpital et sept autres sont blessées et hospitalisées, parmi lesquelles une femme et une fillette».

Un haut responsable afghan de la sécurité qui a requis l'anonymat a fait état de trois étrangers tués et deux blessés.

Un convoi de deux véhicules Humvees a été la cible d'un véhicule piégé, un minibus, avait auparavant déclaré un porte-parole de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis, le commandant Clinton Larson.

Corps «mutilés»

«Un soldat américain a été blessé, selon les premiers éléments d'enquête», avait-il ajouté. Il a seulement précisé «avoir vu le corps d'un Afghan apparemment tué».

Un journaliste de l'AFP a vu des militaires américains soignés sur place.

Des témoins afghans ont raconté avoir vu «deux corps complètement mutilés, qui semblaient être ceux d'étrangers, dont l'un sans tête».

«Voitures civiles» heurtées

L'un des témoins, Mohammad Fahim, a expliqué qu'il sortait de son magasin quand il a assisté à l'explosion. «Les deux véhicules étrangers se dirigeaient vers l'aéroport de Kaboul. Je n'ai pas vu la voiture du kamikaze mais j'ai vu l'explosion», a-t-il raconté.

«Un des deux véhicules étrangers s'est retourné sur le côté heurtant deux voitures civiles. J'ai vu un corps sorti de chacun des véhicules, un d'un taxi un autre d'une voiture», a-t-il dit.

«J'ai vu un autre homme mort (...), ainsi que deux étrangers au sol. L'un d'entre eux était mort, c'est certain», a encore précisé ce témoin.

Troisième à Kaboul en huit jours

«Nous revendiquons la responsabilité de l'attaque», a déclaré le porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahed. «C'était une attaque suicide perpétrée par l'un de nos fidèles et dévoués combattants islamistes appelé Abdul Rahman Kabuli», a-t-il déclaré.

Cette attaque fait «partie de l'opération Nasrat que nous avons lancée» et qui avait pour objectif de multiplier les attentats durant la période du ramadan commencée le 13 septembre, a-t-il ajouté.

L'attentat suicide de samedi est le troisième perpétré à Kaboul en huit jours. (ats)

Ton opinion