Actualisé 13.07.2007 à 07:50

Un soldat tué dans les combats de Nahr al-Bared

Un soldat libanais a été tué vendredi dans le camp palestinien de Nahr al-Bared, au nord du Liban.

Des combats y opposent l'armée aux islamistes du Fatah al-Islam depuis le 20 mai.

«Un soldat a été tué aujourd'hui par des tirs provenant des positions» du Fatah al-Islam, a déclaré le porte-parole, ajoutant que l'armée poursuivait «son opération pour obtenir la reddition des membres du Fatah al-Islam». Six militaires, dont un officier, avaient été tués jeudi dans les affrontements.

Dans la matinée, l'armée bombardait d'une manière soutenue les positions du groupe Fatah al-Islam, alors que des accrochages à l'arme légère ont repris à la lisière du camp, selon un correspondant de l'AFP.

Toute la journée de jeudi, l'armée avait pilonné à l'artillerie les positions des islamistes, retranchés depuis le 20 mai dans le camp de réfugiés, semblant donner le coup d'envoi de l'assaut final contre le Fatah al-Islam.

L'armée réclame la reddition des dizaines du combattants du groupe sunnite, qui se sont repliés dans la partie sud du camp. Nahr al-Bared est désormais en ruines et déserté par la quasi-totalité de ses 31 000 habitants. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!