Actualisé 06.07.2010 à 20:11

Bavure en IrakUn soldat US inculpé à cause d'une vidéo

Un soldat américain de 22 ans, soupçonné d'avoir divulgué une vidéo d'une bavure de l'armée américaine, a été inculpé, a annoncé mardi le Pentagone.

Au total, 12 chefs d'inculpation ont été retenus contre le soldat, actuellement dans un centre de détention de l'armée américaine au Koweït. Ce soldat est à la fois poursuivi pour des violations au Code de justice militaire et des infractions au Code pénal des Etats-Unis. Il pourrait à terme être renvoyé devant une cour martiale.

L'armée précise que le soldat est notamment accusé d'avoir été «sans autorisation en possession d'une vidéo classée d'une opération militaire filmée à, ou près de, Bagdad le, ou autour du, 12 juillet 2007 et d'avoir volontairement (...) transmis la vidéo, ou fait en sorte que la vidéo (...) soit transmise à une personne non autorisée à la recevoir».

Le communiqué ne donne aucune précision sur la nature de l'opération. Mais en avril, le site américain WikiLeaks, qui s'est donné pour mission de diffuser des informations très sensibles en maintenant l'anonymat de ses sources, avait diffusé une vidéo choc montrant des images, prises par un hélicoptère Apache mitraillant des civils à Bagdad le 12 juillet 2007.

Plusieurs personnes avaient péri, dont un photographe et son chauffeur, tous deux travaillant pour l'agence Reuters. Vue par plusieurs millions d'internautes sur YouTube et les téléspectateurs du monde entier, la vidéo est accompagnée de commentaires crus de l'équipage de l'Apache.

Les images sont aussi accompagnées de la bande son des conversations entre les pilotes de l'appareil et le contrôle. Les pilotes, qui semblent prendre la caméra d'un des employés de Reuters pour un lance-grenade, affirment avoir repéré des individus avec des AK-47 et demandent la permission d'ouvrir le feu, ce qu'ils obtiennent presque immédiatement.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!